Celtic Harp Orchestra
.
Fondazione ARPA  Harpers Sans Frontieres  Japan Aid 2011

L'ORCHESTRE

Depuis dix ans d'activité et presque 1.000 concerts (901 jusqu'à decembre 2011) en Europe et Asie, le Celtic Harp Orchestra est le plus célèbre orchestre de harpes du monde entier.
Avec 5 CD officiels et innombrables participations en compilations de musique ethnique et d'ambient, le style de l'orchestre – toujours dirigé par Fabius Constable – a embrassé la musique celtique et le baroque vénitien, le jazz et le minimalisme, le rock progressif et la musique classique.

Importantes furent les collaborations avec artistes comme Myrdhin, Capercaillie, Carlos Núñez (avec lequel le CHO partagea la scène), et les partenariats et les nombreux contactes avec Lúnasa, Alan Stivell et beaucoup plus de grands artistes internationaux de harpe et de musique ethnique.
Le CHO a travaillé à côté de professionels qui font – ou ont fait – l'histoire de la culture italienne et européenne, comme Arnoldo Foà, Les Productiones du Dragon (Cirque du Soleil), le regretté Pepi Morgia, la Veneranda Fabbrica del Duomo di Milano, le Trinity College de Dublin et beaucoup d'autres.
Remarquable aussi les performances artistiques avec Ikuo Iwabuchi (un des protagonistes de la “Nouvelle Vague” japonaise, ayant travaillé avec le réalisateur japonais Takashi Miike, mondialement reconnu) et avec Ryoko Kashima, entraîneur vocal et voix pour plusieurs indicatifs des films d'animation japonais.

Le secret du CHO se trouve – selon Fabius Constable – dans l'inépuisable énergie humaine et dans le joyeux professionnalisme des musiciens, qui rendent le projet quelque chose à mi-chemin entre un orchestre classique et une compagnie d'artistes, chacun libre de donner son apport et son point de vue personnel dans la création du spectacle et dans l'arrangement des pièces. Un autre point fort de l'orchestre est sa faculté d'adaptation aux différentes scènes. Châteaux, églises, théâtres, conservatoires, universités, festivals: à chacun son répertoire et sa composition d'orchestre, pour obtenir un spectacle toujours capable de surprendre et amuser le nombreux public.

“Dans plus de 900 concerts”, dit Fabius “moins du 10% n'a pas fait salle comble. On ne pourrait pas dire que notre soit une musique pour tous les goûts, mais on cherche toujours de faire de notre mieux pour adapter notre style aux différentes exigences du public, pas seulement à la fin de l'amuser, mais aussi pour en nourrir les âmes”.

Les œuvres de bienfaisance ot toujours été un engagement de tout premier plan pour le CHO, qui dans son titre officiel (l'association culturelle “The White Stag”) a réalisé projets humanitaires et de mécénat artistique et culturel.
L'assistance scolaire et médicale pour familles pauvres de la Chine rurale, les cours de harpe gratuits pour ceux qui n'ont pas moyens de soutenir leur talent, l'aide au Japon après la tragedie du mars 2011, avec une tournée de 23 concerts pour les réfugiés des régions frappées par le tsunami et par la contamination radioactive, la récolte de fonds pour le Japon...voilà quelqu'unes des initiatives du CHO, qui ne veut pas être seulement une réalité musicale, mais aussi une presence dans la vie sociale d'aujourd'hui.

Grâce à la rencontre avec M.lle Nishei Yoshiko, géniale manageuse et mécène japonaise, présidente de Grace Harps International, CHO est en train de développer le projet bilatéral italo-japonais “USMILE”, à la fin de former musiciens pour exhibitions dans hôpitaux, hôpitaux psychiatriques, prisons, usines et aussi multinationales, partout où la musique peut aider les besoins humains ou la productivité.
Les premières démarches en cette direction ont été faites dans nombreuses institutions éducatives et médicales situées en zones “difficiles”, dans centres d'accueil pour réfugiés et, grâce à la capable organisation de la manageuse Tomomi Watanabe, chez le siège de la multinationale Fujitsu à Sendai, en Japon.

Une note à part pour le projet “Dante's Dream, Musiques de l'Enfer”, où la voix historique du CHO, Donatella Bortone, est réalisatrice et interprète d'un spectacle au charme unique, dans lequel les passages les plus passionnants de la première partie de la Divine Comédie de Dante Alighieri sont chantés et sonnés avec musiques originales composées par Fabius Constable. Le projet “Dante's Dream” a été apprécié avec enthousiasme par le public, ayant aussi reçu lettres d'encouragement de personnalités de la culture italienne, entre eux Roberto Benigni.

Le Celtic Harp Orchestra, né grâce a la clairvoyance des organisateurs du festival “Celtica” en Vallée d'Aoste (qui hébergea le premier concert du CHO en 2002), est maintenant l'orchestre de harpes plus imité du monde, avec innombrables comptes rendus dans tous les plus importants journaux, magazines, radios et télévisions.

LA MUSIQUE

"La musique nait de la nature et du temps comme une incantation; elle amuse et soigne, en chantant ce qu'il se passe et en se transmettant d'une âme à l'autre".

Voilà la musique de C.H.O.: un voyage de l'âme à travers le temps et l'espace, dès notes des chansons traditionnelles aux musiques sacrées du Moyen-Âge, jusqu'à les compositions originales dominées par la recherche et la "fusion". Pas de surprise donc si pendant nos concerts le public est emmené dans un voyage imaginaire qui commence avec des anciennes légendes écossaises, continue avec des histoires réelles des Rois d'Irlande et Bretagne, en traversant tout le Vieux Continent pour arriver au Nouveau - avec des contaminations rythmiques du tango argentin et du swing - et puis encore jusqu'aux couleurs de la Mediterranée, en retrouvant nos propres racines culturelles avec un revisitation en musique du poète italien par antonomase: Dante.